Kilyan nous dis un soir, "moi je suis un grand, je veux enlever mes roulettes"

Légèrement septique, on s’exécute néanmoins (puisqu’il en a envi)

Et bien, si on doit l’aider au démarrage, une fois partie on ne l’arrête plus !!

Tellement que le lendemain soir lorsqu’il à vu que son vélo avait retrouvé ses roulettes (que son papi avait remises) il a crier (on été dans une autre pièce et on a vraiment crue qu’il s’était fait tombé un truc sur la tête !)

Et depuis Monsieur fait du vélo comme un grand :)