Quand Maëlle délaisse les films de princesses (La petite sirène, blanche neige, la belle et la bête ou raiponce) c’est pour ce tourner vers le japon et les studio ghibl.

En effet, Maëlle est fan du chateau dans le ciel, totoro et depuis peu de Kiki la petite sorcière qui était devenu son préféré (bien que remplacé dernièrement par La Colline aux coquelicots)